Téléphone:.: 450 442-4111 / Sans-frais.: 1 877 442-4111
Suivez-nous.:
Tous les articles

Pourquoi rester actif en vieillissant?

On le répète souvent : être actif, c’est important. Les professionnels de la santé et les proches se mettent de concert pour marteler ce discours uniforme. Restez actifs. À travers les gyms qui poussent à tous les coins de rue comme des Starbucks à New York, à travers les émissions de cuisine où on vante les bienfaits du kale et du chia, et tous ces autres aliments dont on n’a jamais entendu parler avant le XXIe siècle, à travers les cures alimentaires au jus de pruneaux et le culte vénéré du sans-gluten, sans-lactose et sans agents de conservation, on peine à s’y retrouver. Tâchons de mettre un peu d’ordre dans ce fouillis de conseils santé glanés à gauche et à droite dans les revues de salle d’attente.

Qu’est-ce que ça veut dire, « être actif » ?

Faire de l’activité physique

Avec l’âge, le corps présente certaines limitations qui n’y étaient pas quelques années plus tôt. Comme à tout âge, il est essentiel de bouger en accord avec son corps. Le vaste éventail d’exercices possibles permet à chacun d’y trouver son compte, sans pousser trop loin les limites de son corps.

Votre arthrose vous empêche de marcher sur de longues distances?

Travaillez votre équilibre sur un ballon d’exercice. Il est possible de solliciter tous les muscles de votre corps, à travers différents exercices, à l’aide de cet article.

Vos douleurs à la hanche vous empêchent de jouer à l’équilibriste sur un ballon?

Soulevez des poids pour tonifier les muscles de vos bras – choisissez vos poids en fonction de votre force! On cherche à faire de l’exercice, pas à impressionner la gallerie. Un poids de 3lbs, ou 5lbs soulevé à répétition est amplement suffisant pour réveiller des muscles qui n’ont pas été sollicité depuis longtemps.

L’arthrite vous empêche de bien fermer la main autour d’un poids?

Avec un petit pédalier d’exercice, vous pourrez travailler les muscles de vos jambes et même ceux de vos bras, ainsi que votre cardio, dans le confort de votre salon.

Consultez un professionnel de la santé avant de vous lancer dans toute activité physique domestique. Celui-ci pourra vous diriger vers les meilleurs exercices pour votre condition, et vous mettre en garde contre ceux qui pourraient vous nuire à court et long terme. Nos corps sont uniques. L’exercice qui convient à l’un ne convient pas forcément à l’autre. Soyez prudents et informez-vous auprès de professionnels.

« Selon l’origine des douleurs, certains exercices peuvent être modifiés par un professionnel. Ce qui est démontré, c’est qu'il faut continuer à faire de l’exercice. En fait, il est suggéré de diminuer la durée de l’exercice, mais d’augmenter le nombre de périodes dans une même journée. »

DIONNE, Isabelle, Ph. D.
Professeure, Faculté des sciences de l’activité physique
Université de Sherbrooke et Centre de recherche sur le vieillissement
 
RIESCO, Eléonor
Professeure, Faculté des sciences de l’activité physique
Université de Sherbrooke et Centre de recherche sur le vieillissement
 
FONTAINE, Marie-Noëlle, B. Sc.
Kinésiologue, Sercovie

La seule mauvaise séance d’exercice est celle que nous ne faisons pas.

Sortir de chez-soi

Bien que plusieurs exercices puissent être réalisés dans le confort de notre foyer, rien ne vaut une bouffée de plein air. Prenez le temps de sortir de votre résidence une fois par jour, ne serait-ce que pour marcher autour du pâté de maisons.

Plusieurs de vos activités peuvent être réalisées en dehors de votre foyer. Plutôt que de lire dans votre fauteuil de salon, pourquoi ne pas profiter du beau temps en vous installant dans une cour, ou un jardin? Si la météo n’est pas de la partie, rendez-vous à la bibliothèque de votre quartier. C’est un lieu paisible qui vous changera des quatre murs de votre appartement.

Plutôt que de prendre un café à la table de votre cuisine, restez à l’affût des événements café-causeries. De nombreux événements sont organisés, çà et là pour aider les personnes seules à faire de belles rencontres. Un prochain article sur la solitude traitera de ce sujet.

En dehors de l’exercice physique, le simple changement de décor apporte plusieurs bénéfices pour le corps et l’esprit. Voici un défi facile : fermez votre téléviseur, ne serait-ce que pour une journée. Occupez-vous différement, sortez de chez vous, et les bénéfices observés vous motiveront à renouveler l’expérience.

Manger mieux

En quoi manger mieux fait-il partie du mandat de rester actif ? L’objectif est de contribuer à votre santé par tous les moyens possibles. Plus longtemps vous restez en santé, plus longtemps vous pourrez profiter pleinement des trésors que la vie a à vous offrir.

Bien que plusieurs changements drastiques puissent être faits dans l’alimentation nord-américaine pour apporter de grands bénéfices au niveau de la santé de chacun, il n’est pas nécessaire de modifier complètement son alimentation.

Avec l’âge, le métabolisme ralentit. On peut se permettre de manger de plus petites portions, puisque le corps dépense moins d’énergie que dans nos jeunes années. Les légumes, les fruits, la poignée de noix et le verre d’eau sont des valeurs sûres pour une collation, ou un dîner léger.

« Les aliments riches en protéines fournissent aussi plusieurs autres nutriments essentiels pour la santé, comme les vitamines et les minéraux. Et l’activité physique aiguise l’appétit et le goût de manger de bons aliments. Alors, si vous prenez soin de consommer assez de protéines et de faire de l’exercice, vous serez doublement gagnant… avec des os et des muscles en bonne santé ! »
PAYETTE, Hélène, Ph. D.
Professeure, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke
Chercheure, Centre de recherche sur le vieillissement, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Stimuler son intellect

Rester actif est un mandat aussi physique que mental. Garder votre esprit stimulé par la lecture, ou les puzzles comme les mots-croisés, ou le sudoku, vous maintient alerte, et repousse la détérioration des facultés cognitives comme les pertes de mémoires, ou la maladie d’Alzheimer.

Les activités sédentaires et routinières sont l’ennemi de l’esprit vif. La télévision, les média sensationnalistes et la routine ne stimulent pas l’esprit. Au contraire, ils l’appauvrissent. Tournez-vous plutôt vers la lecture d’un bon roman, ou de la biographie d’une célébrité que vous admirez particulièrement. Organisez des rencontres entre anciens, ou nouveaux amis, et discutez de choses et d’autres. Prenez garde, toutefois; bien qu’il soit tout à fait acceptable de se remémorer en groupe les aventures de notre vie, tâchez de garder un œil tourné vers le présent – et même l’avenir – dans vos conversations. Même à un âge avancé, nous continuons de grandir et d’évoluer. Échanger avec vos pairs est un bon moyen de rester éveillé par rapport au monde qui vous entoure, et d’entretenir un bon niveau de moral.

En somme, si l’on s’efforce à sortir de chez soi régulièrement, pour changer de décor et prendre l’air, si l’on garde notre intellect stimulé et si l’on s’applique à quelques activités physiques par semaine, on peut éloigner les démons de l’isolement, de la détérioration physique et intellectuelle.

Ne vous laissez pas le temps de penser à vos différents maux. Ne vous laissez pas le temps de vous ennuyer. Peuplez votre horaire d’activités qui vous intéressent avec des gens qui partagent vos passions. Votre moral et votre santé s’en verront grandement améliorés.

 

Samuel Tétreault
Service à la clientèle

Document(s) téléchargeable(s):

Pour plus d'information, venez-nous voir en magasin ou appelez-nous:
Téléphone:.: 450 442-4111 / Sans-frais.: 1 877 442-4111



  • Pourquoi rester actif en vieillissant?

Produits connexes:



Avez-vous des commentaires à partager à propos de cet article ?

Équipements adaptés M.C.L © 2015. Tous droits réservés.| Login